Bienvenue sur le site
de Jean-Louis Le Moigne

Sur cette page, vous pouvez apprécier une photographie extraite « au hasard » de ma collection. Cliquez sur celle-ci et elle va s’agrandir. Cliquez sur « voir la galerie » et vous en verrez bien d’autres. N’hésitez pas à consulter les autres rubriques du site sachant que celui-ci est en perpétuelle évolution. Alors vous êtes invités à régulièrement y revenir au fil des jours et au rythme des saisons. Vous y serez informés des parutions, reportages et nouvelles galeries mises en ligne dans la « Photothèque » présentant plusieurs milliers d’images représentatives d’une production d’environ 300.000 visuels dont de vrais panoramiques réalisés avec un « Hasselblad XPan ». Toutes les invitations, commandes, demandes de photos complémentaires, suggestions et autres sollicitations sont les bienvenues dans la rubrique « Contact ».

Je vous souhaite de faire un beau voyage en vous laissant porter par les images.

 

Hiver

L’hiver est là.
C’est le temps des frimas et des ciels bas.

Force est d’admettre qu’avec ses points culminants à moins de 400 mètres, le Massif Armoricain voit bien rarement virevolter les flocons de la neige.

Toutefois, certaines années , ne serait-ce que le temps de quelques courtes journées, l’ajonc breton se prend à jouer les perce-neige.

Les Monts d’Arrée et les montagnes noires s’habillent alors d’un éphémère manteau blanc donnant à la Bretagne un air de Massif Central.

Jean-Louis Le Moigne

 

Quoi de neuf

Au début du printemps passé, les coups de vent m’ont permis de figer entre autres, un spécialiste de « Stand up paddle » à la pointe de la Torche.

Temps clément aidant, j’ai pris de l’altitude pour photographier ce site de renommée internationale.

Puis il y a eu Penmarc’h et vu du ciel le retour des langoustiniers au Guilvinec.

A Concarneau, le côtre sardinier « Marche avec » rentrait au port en contournant la ville close.

Temps clair, vent en poupe, j’ai mis le cap sur l’Archipel de Molène dans le nord-Finistère. Les phoques gris, les dauphins et les sternes caugeks étaient au rendez-vous.

 Il y avait aussi les bateaux goémoniers qui activaient leurs scoubidous pour récolter les algues.

Sur mon site, plusieurs nouvelles galeries sont en ligne. Les albums se garnissent en permanence de nouvelles images pour bientôt passer le cap des 10 000 photos…

 

Feuilleter mon onzième livre


Abeille et miel en Bretagne-Couverture du livre
Cliquer sur la photo pour télécharger