Fabriquer un piège photographique étape par étape

Les pièges photographiques se révèlent être l’équipement idéal pour réussir vos photographies d’animaux. En fonctionnant de façon autonome, vous pouvez prendre en photo ou filmer les plus beaux moments de la vie animale sans devoir être présent sur les lieux. Que ce soit lors d’un séjour à l’étranger ou tout simplement dans votre propriété, la caméra de chasse est un dispositif idéal pour surveiller la faune et étudier le comportement de certaines espèces. Vous souhaitez acheter un piège photographique mais vous ne trouvez pas le modèle qui correspond à vos besoins ? Vous souhaitez créer vous-même votre caméra de chasse ? Suivez le guide, nous vous expliquons pas à pas comment fabriquer un piège photographique, à partir de votre appareil photo numérique reflex.

Matériel et outils nécessaires

Pour mener à bien la fabrication de votre piège photographique, voici la liste du matériel à rassembler :

  • un appareil photo numérique reflex,
  • une boîte spécial appareil photo, avec couvercle et mousse à l’intérieur,
  • un capteur infrarouge,
  • un ou plusieurs flashs,
  • un adaptateur pour trépied ainsi qu’un trépied d’appareil photo,
  • un filtre UV d’un diamètre de 82 mm pour la photographie en extérieur.

Il vous faudra également quelques outils :

  • une scie cloche de diamètre 86 mm,
  • un pistolet à mastic,
  • du mastic,
  • une perceuse ou une visseuse et un adaptateur pour scie cloche,
  • deux vis de 5 et 7 mm de diamètre avec deux écrous.

L’utilisation d’un appareil photo pour fabriquer votre piège photographique

Vous ne le saviez peut-être pas, mais votre appareil photo reflex peut être combiné à un capteur IR et à des flashs pour devenir un véritable piège photographique. L’ensemble peut fonctionner de façon autonome pendant une longue période. Votre appareil et les flashs peuvent se mettre en veille lorsqu’ils ne fonctionnent pas pour économiser l’énergie des batteries. Comme cette installation est prévue pour être mise en place à l’extérieur, il faut impérativement trouver un boîtier étanche pour protéger l’appareil de l’humidité et d’éventuels chocs.

Une boîte avec une ouverture pour l’objectif de l’appareil est parfaite pour cette utilisation. Un adaptateur pour trépied et un trépied d’appareil photo permettent d’installer le dispositif de façon stable sur le sol. Pour le passage des fils électriques, il faut prévoir quelques trous réalisés à la perceuse. Votre appareil photo reflex doit être suffisamment compact pour tenir dans le boîtier et doit être calé dans la mousse à l’intérieur.

L’ouverture pour l’objectif

Vous pouvez orienter votre boîtier de deux façons différentes. Chaque configuration présente ses avantages et des inconvénients.

  • L’ouverture sur le côté de la boîte est idéale pour placer un appareil photo reflex avec un grand objectif. Vous devez toutefois sortir votre appareil du boîtier pour effectuer vos réglages car dans cette configuration vous n’avez pas accès à l’écran de votre appareil. C’est cette configuration que nous choisissons pour la suite de notre guide.
  • L’ouverture sur le couvercle de la boîte permet d’accéder à l’écran de votre appareil photo sans avoir à le sortir du dispositif. Seulement, vous ne pouvez y installer qu’un appareil avec petit objectif.
Construction d'un piège photographique avec une scie cloche

Une fois que vous avez défini où créer l’ouverture dans la boîte, il faut marquer précisément l’endroit à percer. Arrangez-vous pour laisser environ 2 cm entre le bord de l’ouverture et le fond de la boîte. Lorsque vous êtes sûr de vous, utilisez votre scie cloche que vous aurez adaptée à votre perceuse pour créer l’ouverture circulaire. Pour réussir une coupe nette, percez rapidement l’ouverture tout en appuyant légèrement sur la perceuse. Vous obtenez ainsi un trou au diamètre plus large que celui du filtre UV qui viendra s’y loger.

Le support adaptateur pour le trépied

L’étape suivante consiste à fixer le support sur lequel vous pourrez accrocher un trépied. Seule la partie fixe du support doit être accrochée au boîtier. Pour cela, vous avez besoin de deux vis de 5 et de 7 mm, à tête plate pour ne pas gêner l’ajout de la partie pivotante du support (celle sur laquelle vient se fixer le trépied).

La longueur des vis doit être de 2,5 cm pour ne pas trop dépasser à l’intérieur du boîtier. Placez le support au centre de la face inférieure du boîtier étanche, en respectant bien l’orientation de l’inscription “Lens”. Marquez l’emplacement des trous puis percez-les à l’aide de la perceuse et de mèches correspondant au diamètre de chaque vis. Vissez ensuite le support pour trépied avec la vis de 7 mm, puis la vis de 5 mm, en serrant les écrous à l’intérieur de la boîte.

Le passage pour les fils

Le nombre de trous à percer dépend de la nature de votre futur piège photographique. Un trou est nécessaire pour une caméra de chasse sans fil. Si vos flashs et votre capteur doivent être reliés à votre appareil par des fils, plusieurs trous devront être percés, en comptant le nombre d’éléments à connecter à votre appareil.

Ces derniers peuvent se faire au centre de la jonction entre le couvercle et le boîtier, entre les charnières. Placez votre appareil dans le boîtier et marquez vos trous sur un côté de la boîte en fonction de l’emplacement des connexions sur l’appareil. Pour percer, utilisez une mèche adaptée ou légèrement supérieure au diamètre des fils, pour que ces derniers ne soient pas écrasés mais tenus lorsque la boîte est fermée. Percez les trous en laissant suffisamment d’espace entre ceux-ci, tout en maintenant le couvercle fermé.

Le collage du filtre UV

Cette étape demande de la minutie. Commencez par coller du ruban anti-débordement autour de l’ouverture et recouvrez le filtre UV avec du papier préalablement découpé. Collez le papier sur le filtre avec du ruban adhésif. Le filtre UV est une pièce très fragile qui ne doit pas être mise directement en contact avec le mastic.

À l’aide du pistolet, déposez du mastic sur le bord de l’ouverture circulaire. Mettez ensuite le filtre en place et comblez les trous avec un peu de mastic. Au bout de quelques minutes, le mastic commence à durcir. Ce joint doit être parfaitement étanche pour ne pas que l’humidité entre dans la boîte. Retirez l’excédent de mastic et laissez sécher à l’ombre durant une journée. Après cela, vous pouvez enlever le papier qui protège le filtre UV.

Piège photographique fait maison

La réalisation de votre piège photographique

Placez votre appareil sur une couche de mousse, l’objectif face au filtre UV, puis ajoutez de la mousse pour caler l’appareil. Fermez la boîte de protection. Votre appareil ne sera pas abîmé en cas de choc ou de renversement du dispositif. Pour éviter avec certitude que l’eau ne rentre dans le piège photographique, vous pouvez attacher un sac en plastique sur le haut de l’appareil en prenant soin de recouvrir la jonction entre le couvercle et la boîte. Votre caméra de chasse est prête ! Vous pouvez désormais prendre de superbes photos d’animaux avec un dispositif solide, pratique et durable.

Laisser un commentaire