Comment fonctionne un piège photographique ?

Un piège photographique est un appareil photo qui fonctionne de façon autonome et automatique. Il peut aussi enregistrer des vidéos, des sons, et possède de nombreuses fonctionnalités. Cet appareil est principalement utilisé par les chasseurs pour repérer le gibier, mais aussi par ceux qui souhaitent observer les animaux dans leur habitat naturel. D’autres personnes s’en servent comme une caméra de surveillance pour identifier d’éventuels intrus sur leur propriété. Vous avez décidé d’acheter un piège photographique ? Vous souhaitez en savoir plus les différents éléments qui le composent ? Nous vous expliquons ici comment fonctionne un piège photographique.

Les photos et les vidéos générées par un piège photographique

Pour savoir si un appareil fournit des enregistrements de qualité, vous regardez immédiatement le nombre de pixels. Certes, un grand nombre de pixels est un critère de qualité. Malheureusement, cette valeur ne correspond pas toujours à la qualité réelle des photos obtenues. L’objectif de l’appareil peut être de qualité moindre et cela n’est évidemment pas mentionné dans les spécifications techniques de la caméra ! Le meilleur moyen d’évaluer la qualité des photographies d’une caméra de chasse est de comparer ces clichés avec ceux d’un autre appareil identique au vôtre. En observant certains critères comme la netteté et la couleur, vous arriverez à mieux estimer la qualité des images de votre appareil. Il en est de même pour les vidéos où, cette fois-ci, il est intéressant de comparer des éléments comme la fluidité de la vidéo et la qualité du son.

Pour ce qui est des prises de vue nocturnes, différents types d’éclairage peuvent nuancer la qualité des photos et des vidéos. Un flash à lumière blanche permet d’obtenir des images de meilleure qualité car celles-ci sont générées avec de la couleur. Un flash infrarouge ne donne que des images en noir et blanc mais possèdes d’autres qualités comme celle de ne pas effrayer les animaux.

Le mode de détection

Les pièges photographiques se déclenchent lorsque leur détecteur mesure une variation de chaleur et un mouvement dans leur champ de vision. Cette détection est caractérisée par trois éléments : la vitesse de déclenchement, la vitesse de récupération et le champ de détection.

Capteur de mouvement d'un piège photographique

La vitesse de déclenchement correspond au temps nécessaire à l’appareil pour prendre une photo ou une vidéo après avoir détecté un être vivant. La vitesse de récupération, quant à elle, correspond au temps écoulé entre l’enregistrement d’une photo et le moment où l’appareil est disponible pour prendre une nouvelle capture. Ces paramètres s’avèrent être des critères de performance importants, car plus un piège photographique est rapide, plus il sera capable de vous fournir de nombreuses photos.

Le champ de détection peut aussi être nommé champ de vision du détecteur. Il est défini par l’angle de vue et la portée du détecteur, qui correspond à la distance maximale à laquelle il peut détecter un animal ou un homme. Ces informations sont généralement inscrites dans les descriptifs techniques des caméras.

La qualité de l’alimentation

L’autonomie de l’appareil dépend essentiellement de la qualité de sa batterie. De nombreux modèles de piège photographique peuvent fonctionner avec plusieurs types de batterie. Les piles alcalines sont moins chères que les autres mais ne sont plus réutilisables une fois déchargées. Les piles NiMH rechargeables coûtent plus cher mais ont l’avantage de pouvoir être réutilisées de nombreuses fois. Avec le temps, cette solution s’avère être la plus économique.

Les accus NiMH ont également l’avantage de bien fonctionner même lorsque la température est basse, contrairement aux piles alcalines qui se déchargent rapidement avec le froid. Choisir des piles rechargeables pour alimenter son piège photographique, c’est aussi adopter une démarche écologique, en diminuant l’achat de piles alcalines qui doivent être recyclées. Si vous cherchez des piles avec une durée de fonctionnement encore plus longue, vous pouvez opter pour des piles au lithium.

Conclusion

Grâce à ces informations, vous comprenez mieux comment fonctionne un piège photographique. Chaque modèle possède ses propres spécificités avec ses avantages et ses inconvénients. Quoi qu’il en soit, vous êtes au bon endroit pour en apprendre davantage sur ces étonnants appareils. Notre site contient de nombreux articles qui décrivent des caméras spécifiques comme les caméras de surveillance ou les appareils connectés au réseau 4G. Nous vous accompagnons dans l’achat de votre nouvelle caméra en vous présentant les modèles qui rencontrent un grand succès commercial.

Laisser un commentaire