Rapa das bestas

Chevaux sauvages galiciens

Galice-Rapa das bestas

Il y a toujours eu des chevaux sauvages dans la montagne galicienne (Pays celte et province espagnole situĂ©e Ă  l’extrĂȘme nord-ouest de l’Espagne). Ces « Rassemblements de chevaux sauvages », sont des Ă©vĂšnements annuels de 1 Ă  3 jours trĂšs prisĂ©s en Galice oĂč ils bĂ©nĂ©ficient depuis 2009 du « Label d’IntĂ©rĂȘt Touristique International ». En effet, les touristes viennent du monde entier se joindre aux galiciens pour assister Ă  ces festivals phĂ©nomĂ©naux, spectaculaires et hauts en couleurs. Les « Rapas » ont lieu de juin Ă  aoĂ»t. Ils consistent Ă  capturer dans la montagne, juments et poulains de l’annĂ©e. DĂšs l’aube, les animaux sont dĂ©busquĂ©s par des cavaliers expĂ©rimentĂ©s montant de grands chevaux dressĂ©s. La descente s’effectue alors vers le « Curro » (Corral) oĂč les chevaux sauvages sont rassemblĂ©s. Les captures individuelles se font ensuite au lasso dans un enclos cernĂ© de murs en pierres. Les animaux maĂźtrisĂ©s sont marquĂ©s au fer rouge, dĂ©sinfectĂ©s, queues et criniĂšres taillĂ©es puis font l’objet de tractations entre vendeurs et acheteurs. Une trĂšs large majoritĂ© des « bestas » (Chevaux sauvages en Galicien), est ensuite relĂąchĂ©e dans la montagne oĂč s’effectue le retour Ă  la vie sauvage. Une grande fĂȘte populaire accompagne le « Rapa » commençant par une messe en hommage Ă  San Lorenzo, le protecteur des hommes robustes, chargĂ©s de la rude capture des chevaux. Expositions, stands, chants et danses folkloriques animent les festivals alors que grillades et Ă©changes conviviaux se font dans l’allĂ©gresse. Sabucedo (Pontevedra) et Mougas (Oia) figurent parmi les plus rĂ©putĂ©s « Rapas das bestas » de Galice.

50 Photos