Ile de Man

Ile de Man

Ile de Man

Lorsqu'il m'arrive d'√©changer quelques propos sur les huit pays celtes, quasiment personne ne sait que l'√ģle de Man en fait partie. Mais au fait o√Ļ se trouve cette √ģle? C'est en mer d'Irlande qu'elle se situe √† √©quidistance des c√ītes irlandaise, √©cossaise et anglaise. Les celtes s'y install√®rent vers l'an 500 avant J-C. Terre celte depuis la protohistoire, certes conquise par les vikings au moyen-√Ęge, elle n'en revendique pas moins sa "Celtitude". L'histoire de "Man" lui conf√®re un statut particulier. Elle n'appartient pas au Royaume Uni ni √† l'Union Europ√©enne mais d√©pend de la Couronne Britannique, propri√©t√© actuelle de la Reine Elisabeth II. Les 80.000 mannoises et mannois sont fiers de cette forme d'ind√©pendance reconnue. 2000 d'entre eux parlent le manxois qui est une langue celtique appartenant √† la branche des langues ga√©liques. D'une superficie de 572 km2, l'√ģle s'√©tire sur 50km de long et 20 de large. Sa capitale est Douglas mais Castletown (Ancienne capitale) est √† mes yeux la plus pittoresque cit√© avec son port et son "Castle Rushen". Le ch√Ęteau de Peel sur l'√ģlot de St Patrick est incontournable. Port Erin et sa jolie plage m√©rite bien son statut de station baln√©aire et ville touristique depuis l'√©poque victorienne. Et puis il y a Port St Mary, Ramsey et Laxey qui valent le d√©tour. La c√īte avec ses phares n'est pas sans rappeler l'Irlande ou l'Ecosse. A l'antique village de Cregneash, je n'ai pu m'emp√™cher d'enjamber une cl√īture pour photographier ces deux juments "Clydesdale" qui paisiblement paissaient. Tout de suite, comme par enchantement, ce village admirablement pr√©serv√© vous invite √† savourer les ambiances d'antan.L'int√©rieur de l'√ģle m'a enchant√© avec ses Glens semblables √† nos "Menez" bretons mais bien plus imposants. Il y en a 17 au total, parmi lesquels le spectaculaire Glen Maye et sa cascade d√©gringolant entre les tapis blancs d'ail des ours. Le Sulby Glen du nom de la rivi√®re qui serpente √† ses pieds est celui dont r√™vent tous les photographes. Cet √©tonnant oiseau qu'est le cincle plongeur y niche et il n'est pas rare de le voir pos√© sur une grosse pierre au beau milieu du cours d'eau. En mai, le bleu des jacinthes qui tapissent ses flancs s'associe merveilleusement au jaune des ajoncs et au blanc parfum√© des aub√©pines. L'avifaune et la flore de l'√ģle ressemblent beaucoup √† celles que l'on peut voir dans tous les pays celtes. Cependant du gazon d'Olympe √† la rose pimprenelle, j'ai eu grand plaisir √† immortaliser cette orchid√©e originale qu'est l'orchis d'Ecosse. Le Calf of Man, √ģle de 250ha, proche de la pointe sud-est est un site d'observation ornithologique de renomm√©e europ√©enne tant au niveau des migrations pr√© et postnuptiale qu'√† celui de la nidification. De nombreux oiseaux de mer y nichent. Mouettes tridactyles , go√©lands, cormorans hupp√©s, macareux moines, pingouins tordas, guillemots de Tro√Įl et √† miroir trouvent dans les falaises et les pentes herbeuses la qui√©tude n√©cessaire √† leur reproduction. Les p√©trels et puffins abondent comme en t√©moignent les nombreux fulmars qui louvoient au ras des flots, ailes tendues √† peine fr√©missantes autour du "Calf". Les oc√©anites temp√™te et les puffins des anglais ou Manx shearwater n'accostent l'√ģle qu'une fois la nuit tomb√©e. Ils y incubent leur unique oeuf au fond d'un terrier. Ici se trouve une des plus importantes colonies de craves √† bec rouge de tout le Royaume Uni. Enfin, les phoques gris sont ais√©ment observables quand ils nagent ou font un break, allong√©s sur leurs reposoirs rocheux. Ne pas √©voquer les deux esp√®ces d'animaux domestiques end√©miques de "Man" serait sacril√®ge. Le chat Manx ou chat sans queue est surprenant, quant au mouton "Loagthan" appel√© aussi mouton Jacob ou pie √† 4 cornes, il aurait √©t√© introduit par les vikings.

69 Photos